Un forum RP basé sur l'univers de Naruto où vous décidez de la trame à suivre.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Présentation de Suir Yotsuki[Validé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Yotsuki Jinsei
Gennin de Iwa
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 05/07/2011

Fiche du Shinobi
Niveau RP:
1/10  (1/10)
Expérience RP:
0/20  (0/20)
Réputation:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Présentation de Suir Yotsuki[Validé]   Mar 5 Juil - 1:35

Fiche d'informations

PERSONNAGE ; Pour bien commencer !
Nom & Prénom : Yotsuki Suir.
Comment avez-vous connu le forum RPG LMS ? : J'ai connu ce forum par le biais du Top-sites : Naruto-vs-Sasuke (Top 100). Je cherchais un forum sympathique qui permette d'inventer son propre protagoniste mais également un site qui proposait un certain système de leveling et d'évolution du personnage sans pour autant s'embêter avec des points de vie et de chakra. Je suis tombé sur LMS... voilà tout !


« Trop d'peine, trop de haine dans ma destinée ♪ ! »

Une forme distincte, puis deux, puis trois… la naissance est un moment dont il est très rare de se souvenir pour un enfant. Mais l’esprit de certaines personnes réagit parfois aux situations extrêmes. C’était le cas cette-fois ci : il n’y a qu’au pied du mur que l’on voit… si l’on est aussi fort que l’on croit ! Et c’est souvent par un remake de la bande-originale de sa propre vie que passe cette prise de conscience, utile pour certains, vraiment nécessaire pour d’autres…

DEBUT DU FLASHBACK

Un beau garçon. Suir était né un jour d’hiver, sous le regard attendri des membres de sa famille. Cadet d’une petite fratrie de deux garçons. Il avait reçu dès sa plus tendre enfance une affection sans bornes de la part de son frère aîné. Mais également la plus grande attention possible de ses parents. Le clan Yotsuki… l’emblème même du village de Kumo. C’était cette même famille que Jinsei avait intégré en venant au monde. Il présentait déjà tous les signes favorables aux prédictions. Des prédictions d’un grand destin et d’une vie épique. L’enfant à grandi dans le luxe et la bonne humeur, protégé par sa famille mais également la réputation qui l’entourait. Aux yeux de tous, il était certain qu’il deviendrait le Shodaime Raikage, le premier Grand meneur d’homme de Kumo.

Effectivement, à cette époque là Kumo n’était pas encore un village unifié... un Daimyo régissait chacune des contrées du grand Pays de la Foudre de son pouvoir démocratique. Il ne tenait qu’à un Leader charismatique d’unifier tous les territoires de Kaminari no Kuni et de donner une gloire telle que celle connue par Konoha lors de sa création, fruit de l’alliance des Senjus et des Uchiwas. Le jeune garçon qu’était alors Suir en était à augurer sa première journée à l’académie avec anxieté. Il arriva devant les portes du bâtiment très tôt ce jour là, par peur de se retrouver en retard peut-être. Quoi qu’il en soit, il fut le premier à se présenter, bientôt rejoint par ses futurs camarades de classe. Il ne connaissait personne et ce n’était pas étonnant le moins du monde… il avait vécu la plus grande partie de son enfance surprotégé et enfermé entre quatre mur, à apprendre l’éducation… à vrai dire, cette éducation avait fini par lui déplaire au plus haut point, il en avait vraiment marre… Le retour de flamme commençait déjà à se faire sentir au domicile des Yotsuki. En effet, le jeune garçon de six années devenait progressivement de plus en plus distant de ses parents, non pas au point de les détester, mais l’emprise qu’ils avaient sur lui le rendait méfiant. Il se repentira de ce sentiment qu’il nourrissait à l’égard de sa famille lorsqu’il rentrera le soir, de sa première journée de cours… l’attentat d’une célèbre organisation criminelle avait fait mouche et le clan tout entier avait été décimé… il était le seul survivant des Yotsuki.

Débrouillardise, courage, volonté et vaillance, autant de qualités dont Suir dut faire preuve pour affronter seul le lourd fardeau du génocide de son clan mais aussi l’épreuve ultime de solitude qui le suivrait sûrement tout au long de sa vie… Il développa également de nombreuses capacités d’adaptation à son environnement, il était entre autres le ninja le plus doué et renommé de sa promotion, et bien que le nom de son clan fut toujours salit par l’Akatsuki, le Pays entier reconnaissait chez le jeune homme la lueur d’un espoir. Il serait peut-être celui qui enrayerait la menace Akatsuki ? Mais aussi celui qui réussirait à unifier toutes les Provinces de la Foudre ? De nombreuses rumeurs courraient à son sujet, et tous le portaient dans leur cœur. Du moins tous ceux qui le connaissaient. L’épreuve de fin d’académie n’avait été qu’une formalité pour Suir qui maîtrisait déjà avec une certaine perfection les techniques de ninjutsu imposées. Mais ce qui faisait surtout sa réputation, c’était son style de combat au corps à corps très particulier et très efficaces. Un gôken d’une extrême vitesse, ponctuée d’une précision sans faille. Il fallait être vraiment au dessus du lot pour développer une telle forme de Taijutsu…

FIN DU FLASHBACK

Et alors que l’examen des ninjas de moyennes classes approchait, notre jeune ninja s’entraînait avec acharnement aux alentours du village. Seul face à face avec sa propre conscience, sachant pertinemment que le grade de Chunin était la première étape vers le titre qui lui permettrait de restaurer l’honneur et la gloire de sa famille : celui de Raikage !




Note: Juste une petite précision, j'ai pas voulu trop forcer sur la qualité, je ne savais pas vraiment si le forum était actif ou pas. Et j'avais également une question : Apparemment, il n'est pas possible de commencer chef de son village directement après la présentation, c'est ennuyeux... mais si je dois passer mes examens, est il possible que mon personnage fasse des sauts dans le temps (vieillisse de trois ans d'un coup par exemple) afin de combler ce manque de maturité, vu qu'on ne peux pas commencer Jônin non plus et un Raikage est censé être doué, hors un Genin de 18 ans... n'est pas un ninja doué pour moi.